Les dettes karmiques

Eveille-toi : thèmes natals et consultations...

Vous souhaitez approfondir votre thème natal ou en savoir plus sur votre chemin de vie ? N'hésitez pas à me contacter pour en parler.

Pour mieux comprendre les dettes karmiques, il est tout d’abord nécessaire de savoir en quoi ces dettes existent dans nos vies, et quelles en sont les raisons ?

Pour croire aux dettes karmiques, adhérer à la croyance du principe de réincarnation est la base. Chez les bouddhistes, entre autres, notre âme chemine et progresse au fil de ses expériences chez nous, humains. Et tant qu’elle se réincarne, cela signifie qu’elle n’est pas allée au bout de son évolution. Lorsqu’une âme est éveillée, elle n’a plus besoin de se réincarner. Elle rejoint alors les hautes sphères de la spiritualité.

Mais, au fil de ses expériences de vies antérieures au sein de l’humain, l’âme accumule sagesse, bienveillance, dévouement mais aussi colère, égoïsme, vanité, orgueil, méchanceté…. Bref, toutes les distorsions possibles de l’humain.

Qu’est-ce que le Karma :

La notion de Karma signifiant « action » en sanskrit indique que chaque action produit une réaction, soit des conséquences. Si nous avons semé de bonnes graines, celles du partage, de l’amour, de la bienveillance, du don de soi, de la générosité, nous récoltons les fruits de ces belles graines, soit de beaux fruits. Au contraire, si les graines semées sont pleines de colère, de violence, d’actes négatifs, d’égoïsme, de mensonges, alors les fruits récoltés seront de mauvais fruits.

En fait, tout l’héritage de nos vies précédentes nous impacte dans nos vies actuelles. Cela est vrai pour le bon comme pour le moins bon. Lorsque nous naissons, nous portons en nous le bagage précédent, celui de notre vie antérieure. Parfois, ce bagage est lourd à porter et la vie sera faite d’obstacles, d’événements douloureux. Lorsqu’il est plus léger, la vie sera alors plus légère, plus fluide, plus douce.

La loi du Karma est la loi de la parfaite justice, une justice pure et implacable. C’est une loi inéluctable, absolue, irrévocable.

Lors d’événements très marquants ou de passages fort difficiles, nous commençons à éveiller notre conscience. De fait, la compréhension prend doucement sa place et l’on réalise que nous avons des dettes à payer dans nos vies actuelles. Payer ces dettes fait partie de notre objectif de vie, mais aussi veiller à notre karma ici-bas.

Parfois, nous commettons des erreurs dans notre vie-ci. Avons-nous fait du mal à d’autres ? Avons-nous trahi l’autre, menti ou avons-nous agi de manière égoïste ? Nous expérimentons…. puis, lorsque notre niveau de conscience s’éveille, nous comprenons qu’il nous faut payer ce que nous avons engendré. Mais, pour avoir cette compréhension, nous devons vivre certains passages marquants dans notre vie.

Date de naissance et dettes karmiques ou semi-karmiques :

Les grands maîtres tibétains considèrent que tout est vibratoire. Vos chiffres de naissance comportent votre identité vibratoire. C’est à travers ces chiffres que l’on peut identifier les dettes semi-karmiques des dettes karmiques. Les semi-karmiques n’en sont pas moins importantes que les autres.

Ces dettes peuvent être hiérarchisées selon l’endroit où elles se trouvent dans vos chiffres. Les plus durement ressenties sont celles qui correspondent à votre élan de naissance, soit votre jour de naissance.

Vient ensuite celle correspondant au chiffre de votre année (chaque chiffre est additionné). En 3ème position, l’on va trouver la dette liée à votre défi de l’âme. Cela indique les problèmes et difficultés que vous devez apprendre à résoudre dans votre vie. Le calcul se réalise en additionnant entre eux les derniers chiffres de chaque donnée (ex : 18/12/1974 = 8+ 2 + 4 = 14)

En 4ème et 5ème position, l’importance est moindre mais il faut, néanmoins, en tenir compte. Il s’agit respectivement du nombre du chemin de vie ainsi que de celui du mois.

Les dettes semi-karmiques : 12 et 18

Ces deux chiffres correspondant aux dettes semi-karmiques, lorsqu’ils se trouvent en élan de naissance, en défi de l’âme, en chemin de vie sont importants et marquants pour le natif.

En effet, celui-ci peut vivre un sorte de mal-être insaisissable, une sensation que quelque chose ne va pas. Bien souvent, il ne sait pas en déterminer la cause mais sent bien que cette énergie désagréable fait partie de lui. Parfois, l’impression d’être à côté de sa vie va se manifester.

Qu’en est-il ? Essayons de comprendre la signification de ces deux dettes semi-karmiques.

Dette semi-karmique 12 :

La dette semi-karmique 12 parle essentiellement de blocages énergétiques.

Lorsque ce chiffre 12 figure dans votre élan de naissance (jour de naissance), la question de l’accouchement se pose.

  • Césarienne ?
  • Cordon autour du cou ?
  • Accouchement tardif ou prématuré ?
  • Embolie ou risque grave pour la mère ?
  • Séparation en couveuse pour le bébé ?
  • Souffrance pour l’enfant ?

Si ce chiffre apparaît en défi de l’âme (voir plus haut pour le calcul), l’on peut se demander pour quelles raisons tout ce qui est entrepris n’aboutit pas. Pour quelles raisons ne parvient-on pas à terminer les choses ? Les blocages à la créativité correspondent également souvent au 12?

Lorsque ce nombre apparaît dans votre chemin de vie, il semble que quelque chose vous fait défaut avec autrui. Cela peut aussi être un problème de sens (audition, vue, odorat…) ou quelque chose de plus subtil, difficilement détectable.

Dette semi-karmique 18 :

Cette dette est liée à la mère mais aussi aux femmes, en général. Quelle est notre relation avec notre mère ? Voyons ensemble les différentes possibilités :

  • Mère mise sur un piédestal ou soumise ?
  • Votre mère est-elle possessive, autoritaire ?
  • Est-ce une mère absente ?
  • Ou une mère refusant son côté Yin (féminin) et n’ayant pas jouer son rôle envers sa fille ?

Les questions que l’on peut se poser peuvent être les suivantes ?

  • Suis-je une bonne mère ? Quelle mère suis-je ?
  • Quelle mère est-ce que je recherche au fond de moi ?
  • Pour un homme : comment ai-je vécu ma relation mère-fils ? Il pourra, parfois, chercher auprès de sa compagne, la mère idéale. Apprendre à se défaire de ce lien va libérer ce natif de sa dette.

Les dettes karmiques : 13, 14, 16 et 19

Nous allons tenter de comprendre comment les dettes karmiques peuvent nous impacter dans nos vies, dans nos expériences. En effet, leurs conséquences peuvent être désastreuses tant et si longtemps que nous n’avons pas pris la mesure de leur présence dans notre vie-ci.

Nous l’avons déjà évoqué mais tout a sa raison d’être. Chaque dette karmique est un héritage d’autres vies et nous devons la régler pour grandir. Régler sa ou ses dettes, c’est payer notre karma. C’est nous libérer de nos chaînes et faire évoluer notre âme vers un meilleur.

Prendre conscience de cet héritage, c’est déjà ouvrir une porte d’évolution de conscience. Lorsque l’on sait, que l’on comprend, il est alors plus simple de changer et d’évoluer.

Dette karmique 13 :

Cette dette karmique est celle liée au travail. Elle indique que le natif a, dans une vie antérieure, délaissé son travail. Il se peut aussi que ce travail ait été mal effectué, mal réalisé avec peu de sérieux et d’engagement. Cela peut vouloir dire que vous étiez dépendants des autres.

Les effets de cette dette vont se retrouver à travers des expériences professionnelles. Le natif va vivre des situations conflictuelles, difficiles avec ses employeurs. Et l’expérience va se répéter… Etrangement, vous vivez et revivez sans cesse les mêmes problèmes.

Afin d’évoluer dans ce monde-ci, il va falloir régler cette dette. Comment ?Rien ne vous sera remis sur un plateau d’argent. Il est indispensable de s’appliquer plus que nécessaire à ses tâches, à son travail. Le travail sera fait dans les moindres détails et vous devez vous y tenir. L’implication doit être de 200 %, quel que soit le domaine choisi. En réglant cette dette, vous permettez le renouvellement, la renaissance, la mort de l’ancien pour le renouveau.

Cela ne sera pas forcément très simple. Il est important de s’attendre à quelques difficultés, des ruptures dans le travail. Cette dette n’est pas une condamnation à l’échec pour autant. En effet, lorsque vous serez dans la compréhension de ce que vous vivez, de nouvelles portes s’ouvriront à vous. Vous serez alors libéré de cette dette.

Remarque importante : le 13 peut évoquer également la peur de la mort chez le natif. L’acceptation de cette dernière comme faisant partie du cycle de la vie va aider la personne à mieux l’accepter. Dans le cas contraire, quelques ennuis de santé vont subvenir.

Dette karmique 14 :

La dette karmique 14 est en relation avec les sens, mais également avec la personne physique. Il semble que, dans une vie antérieure, le natif ait abusé de sa liberté, essentiellement un abus de liberté sexuelle.

Parfois, également, le 14 évoque un non-désir d’enfant de la part d’un parent. Cela va engendrer une dévalorisation complète de ce natif. Egalement, l’enfant peut avoir été conçu après la mort d’un précédent enfant. Ou encore, la mère ou l’enfant a subi un accident.

Dans cette vie-ci, l’on va hérité de problèmes physiques (problèmes de structure, squelettique, mais aussi liés à nos 5 sens). Parfois, également, la maladie, la malformation s’installent et, selon les autres chiffres de naissance, la mort également.

Lorsque ce chiffre se situe dans le jour de naissance, le 14 va connaître des ruptures d’ordre affectif. Si le 14 se trouve dans le nombre de vie, la personne va connaître la maladie, les accidents. Ce sont aussi les grands espoirs déçus.

Au-delà de ce qui vient d’être évoqué, le natif peut risquer de tout perdre dans sa vie. Ce qu’il a de plus cher au monde peut lui être retirer.

Pour évoluer vers du meilleur, le 14 va devoir bien gérer sa liberté personnelle et surtout sexuelle. S’il continue à en abuser dans cette vie-ci, il récoltera déboires, malheurs, ruptures, problèmes de santé.

Cette dette est une des plus simples à régler. En effet, si l’on réalise que ce que l’on vit est un héritage du passé, la vie changera pour le natif. Mais il a la responsabilité d’agir en conséquence et de changer sa manière de vivre.

Dette karmique 16 :

Cette dette karmique est liée à l’affect, à l’esprit. Elle signe les amours illicites qui ont fait du tort à autrui. Le natif, dans une vie antérieure, a manqué de loyauté, du sens des responsabilités. Cela a pu concerner ses proches ou d’autres personnes.

Dans cette vie-ci, toutes ruptures confondues vont avoir lieu : affectives, matérielles, psychologiques. En effet, le natif peut connaître le grand succès comme la déchéance la plus totale. Ce chiffre parle d’événements marquants dans sa vie : deuils, séparations en tous genres, dépressions, profonde tristesse… Situé en jour de naissance, ce chiffre signifie que les parents se sont séparés. Cela peut signifier que l’un d’entre eux a vécu un décès, un événement difficile, lors de la naissance.

Le natif 16 va devoir s’affranchir de l’ego, devenir humble et responsable. Pour ce faire, il va devoir vivre et supporter des bouleversements. Un renouveau spirituel ne peut avoir lieu sans la compréhension de ce que l’on vit.

L’évolution pour ce 16 va l’amener vers plus de spiritualité, vers un amour inconditionnel. Accepter de ne pas s’accrocher au passé fait partie du règlement de cette dette.

Les problèmes matériels, affectifs que va endurer le 16 vont être d’autant plus durs à surmonter qu’il refusera d’aller vers le 7. En effet, 1+6 font 7 : symbole de la sagesse, du non-attachement, de la spiritualité, du calme de l’esprit, de l’affect. Le chemin de vie 7 donne toutes les clés de cette voie spirituelle.

Cette dette n’est pas facile à régler car l’esprit et l’ego s’accrochent. Le 16 se nourrit du passé, de l’affect et a des difficultés à vivre dans l’instant présent.

Dette karmique 19 :

Cette dette est liée au pouvoir et à son abus. Effectivement, dans une autre vie, l’autorité a été abusive envers les autres. L’orgueil, la vanité, l’égoïsme s’en sont mêlés.

Lorsque ce chiffre 19 est très présent dans notre date de naissance, cela va amener des moments difficiles, durs. L’impression d’une lutte constante, d’un combat permanent se vit, envers soi-même également.

Le 19 est également le nombre du père et vous pouvez vivre une relation :

  • trop fusionnelle, confuse
  • dure, autoritaire
  • faite de violence, de colère
  • absente avec le père
  • avec un père peu impliqué, parfois soumis

Ce lien peut concerner le grand-père directement et votre relation avec lui. Mais aussi celle du père envers son père.

En tant que femme comportant du 19, elle doit s’interroger sur ses relations envers les hommes, en général. Tout ce qui concerne la hiérarchie masculine, les relations amoureuses va l’impacter.

Si la personne est un homme, attention à ses relations féminines trop masculines, autoritaires. Souvent, il va répéter les mêmes schémas amoureux, dominants, très durs à vivre. Voire aussi la relation avec le frère aîné.

Pour régler sa dette karmique, le 19 ne doit pas abuser de son pouvoir sur les autres, ainsi que sur lui-même. Une évolution va permettre d’aller vers plus de douceur envers les autres, plus de tolérance. L’énergie doit être canalisée pour du meilleur, plus de fluidité.

Le natif a récolté là quelque chose de très dur et il va en prendre conscience progressivement. Mais, lorsque tout est payé, le 19 représentant le Soleil, alors toute cette énergie amène vers la joie et le bonheur. De même, la douceur entre dans la vie, tant pour les autres que pour Soi.

Eveille-toi : thèmes natals et consultations...

Vous souhaitez approfondir votre thème natal ou en savoir plus sur votre chemin de vie ? N'hésitez pas à me contacter pour en parler.

astrologie humaniste
Astrologie Humaniste

Découvrir...

tarot-01
Tarot

Découvrir...

votre-chemin-de-vie-01
Chemin de vie

Découvrir...

eveil-a-un-autre-langage-01
Éveil du langage

Découvrir...

conseil-alimentation-01
Votre alimentation

Découvrir...

eveil-corporel-01
Éveil corporel

Découvrir...

Se laisser guider vers le changement...

Voyons ensemble comment je peux vous aider à trouver la meilleure voie pour vous et initier votre changement de vie.

11 Allées Marines, 64100 Bayonne | 07 50 28 17 55